L’équipe de recherche en environnement et biotechnologie du Cégep de Rivière-du-Loup offre un accompagnement personnalisé aux entreprises, institutions et instances gouvernementales.

Services offerts

  • Accompagnement dans des projets de recherche et développement (R&D) en entreprise
  • Réalisation d’essais pilotes en laboratoire et développement de prototypes
  • Études de problématiques et optimisation de procédés
  • Services d’analyses spécialisées dans le développement ou l’amélioration de produits
  • Service d’expertise : développement de méthodologies expérimentales, protocoles d’essais ou d’analyse, revue de littérature, service-conseil, etc.

Domaines de spécialisation

  • Biométhanisation, biotransformation
  • Traitement de l’eau
  • Enzymologie
  • Microbiologie
  • Valorisation de matières résiduelles et de rejets d’entreprises
  • Bioprocédés, biofermentation
  • Environnement et développement durable

Partenariat et collaboration avec Biopterre

L’équipe travaille également en collaboration avec le centre collégial de transfert technologique CCTT-Biopterre de La Pocatière.

Ce partenariat permet d’offrir un plus large éventail de services aux entreprises. Biopterre se spécialise autour des trois axes de recherche suivants :

  • Biotechnologies et produits horticoles
  • Biomasse et technologies environnementales
  • Mycotechnologies, produits forestiers non ligneux (PFNL) et cultures innovantes

Projets de recherche subventionnés réalisés

Depuis le début de ses activités en 2012, l’équipe de recherche a soumis et obtenu plusieurs subventions de recherche :

  • CRSNG-ICC-SEP (2020) pour la bométhanisation des résidus de papetières. Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • CRSNG-ICC-SEP (2020) pour la déphosphatation des eaux usées de papetières. Montant de la subvention : 25 000 $.
  • CRSNG-ICC-RI (Renforcement à l’innovation-Croissance, 2019) : Biotransformation des matières résiduelles-optimisation des procédés régionaux en partenariat avec Biopterre. Montant de la subvention : 2 M$.
  • Fondation Canadienne en Innovation-FCI (2019): mise en place d’une plateforme de biotransformation et l’acquisition d’appareils de microbiologie et d’enzymologie. Montant de la subvention : 1,6 M$. 
  • CRSNG-ICC-SEP (2018) : traitement biologique des effluents de drainage minier acide. Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • CRSNG-ICC-SEP (2018) : développement d’un nouveau produit de nettoyant biologique à base d’enzymes.Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • CRSNG-ICC-SEP (2018) : effet de détergents sur la stabilité du procédé de biométhanisation des rejets de fromageries. Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • CRSNG-ICC-SEP (2017) : formulation de nouveaux substrats de culture à base de bactéries bénéfiques pour les plantes. Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • MESI-Passeport Innovation (2017) : valorisation du digestat liquide pour la production de microalgues en partenariat avec Biopterre et le centre de recherche sur les biotechnologies marines. Montant de la subvention : 60 000 $. 
  • CRSNG-ICC-SEP (2017) : développement d’un procédé de prétraitement enzymatique à la méthanisation pour hydrolyser et décomposer les huiles et graisses. Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • PART multi-centre (2016) : évaluation de l’application de biocharbons en amendement agricole pour la réduction des émissions globales de gaz à effet de serre et l’obtention de crédits de carbone en partenariat avec Biopterre. 87 000$
  • CRSNG-ICC-RI (renforcement à l’innovation, 2015) : développement de 3 axes de recherche : 1- optimisation du procédé de biométhanisation dans les fromageries; 2- étude du potentiel d’incorporer des résidus d’abattoir dans le procédé de méthanisation de la Ville de Rivière-du-Loup; 3- valorisation de l’azote dans les filtrats de pressage des digestats. En partenariat avec Biopterre. Montant de la subvention : 200 000$. 
  • CRSNG-ICC-SEP (2015) : développement d’un procédé hybride de méthanisation en voie sèche/humide pour traiter les fumiers et le lactosérum. Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • CRSNG-ICC-RDA1 (2014): développement d’un biofiltre à base de résidus de charbon.Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • CRSNG-ICC-RDA1 (2014) : étude d’une surproduction anormale de boues dans les étangs aérés de la municipalité de Saint-Pascal de Kamouraska. Montant de la subvention : 25 000 $. 
  • CRSNG-ICC-OIRA (2014) : acquisition d’un GCMS (chromatographe phase gazeuse couplé à un spectromètre de masse) et d’un ICP (spectromètre à plasma). Montant de la subvention : 150 000 $. 
  • PART multi-centre (2012) : développement d’un substrat horticole à base de digestats issus de la biométhanisation en partenariat avec Biopterre. Montant de la subvention : 40 000 $. 

Autres projets, études et demandes d’expertise

  • Suivi analytique hebdomadaire, suivi opérationnel et optimisation des procédés de biométhanisation et de traitement de l’eau à l’usine de biométhanisation de la MRC de Rivière-du-Loup; SEMER.
  • Étude et mise en place d’un système de désulfurisation du biogaz par microaération.
  • Essais enzymatiques de performance de produits commerciaux.
  • Réalisation d’essais de potentiel méthanogène (BMP).
  • Analyses et expertise pour la réhabilitation d’un lac (cyanobactéries) et la végétalisation de la bande riveraine.
  • Étude de valorisation potentielle de boues provenant du procédé de traitement des eaux usées par électrocoagulation après essais de floculation.
  • Évaluation du potentiel des granules UASB séchées à stimuler la production de biogaz en réacteur anaérobie.
  • Expertise sur les abat-poussières à incorporer dans des tourbes pour utilisation comme litière animale.
  • Essais de performance d’une nouvelle gamme d’agents coagulants et floculants.

Équipe de recherche

Habib Horchani

Habib Horchani

Ph.D, génie biologique
Enseignant / chercheur principal

Consultez ici les publications de Habib Horchani (ResearchGate)

Monsieur Horchani possède plus de 15 années d’expériences en enzymologie et en biotechnologie. Il est détenteur d’un diplôme d’ingénieur en biotechnologie et d'une Maîtrise en sciences biologiques obtenus à l’École Nationale d’ingénieurs de Sfax en Tunisie portant sur l’isolement de bactéries productrices d’enzymes. Monsieur Horchani a obtenu en 2010, un doctorat en génie biologique de l’Université de Sfax et l’Université d'Aix-Marseille. Ses travaux de recherche portaient sur l'étude des relations structure-fonctions des enzymes lipolytiques et la synthèse enzymatique des molécules à intérêts biologiques (bioplastiques, biodiesel, antioxydants…) et ce, à partir des ressources renouvelables.

Docteur Horchani a réalisé un premier stage postdoctoral en pharmacologie à l'Université de Nice en France et il a commencé en 2012 un deuxième stage postdoctoral en biochimie et en biophysique à l’Université Laval et avec Agriculture et Agroalimentaire Canada. Ces travaux de recherche ont fait l'objet d'une trentaine d'articles et de revues scientifiques. 

Il se spécialise actuellement dans le développement de procédés biotechnologiques de biotransformation de la matière résiduelle (plastiques agricoles, boues contaminées, boues municipales, boues de papetières, biochar, etc.), de traitement des rejets industrielles et de production de produits à haute valeur ajoutée (enzymes industrielles, bioplastiques, antioxydants, bactéries, champignons, etc.).

Adresse courriel de monsieur Habib Horchani disponible dans notre Bottin
418 862-6903, poste 2139

Salma Taktek

Salma Taktek

Ph. D, microbiologie agroalimentaire
Enseignante-chercheuse

Consultez ici les publications de Salma Taktek (ResearchGate)

Madame Taktek est détentrice d’un Diplôme d’ingénieur en biotechnologie et d’une Maîtrise en sciences biologiques obtenus à l’École Nationale d’ingénieurs de Sfax en Tunisie. Elle a obtenu, en 2015, un diplôme de Doctorat (Ph. D) en microbiologie agroalimentaire de l’Université Laval. Ses travaux de recherche portaient sur la dissolution biologique des phosphates et des interactions entre les bactéries et les mycorhizes.

Triplement lauréate pour la qualité de ses travaux de recherches doctorales, elle dispose de plus de 11 ans d’expérience en recherche scientifique autant dans le secteur public que privé. Au cours des dernières années, elle a mis en place de multiples procédures en biotechnologie telles que le développement de bioinoculants microbiens le développement d’outils de criblage des microorganismes (bactéries, champignons) ayant un potentiel spécifique, l’optimisation et mise à l’échelle des fermentations microbiennes, la production et l’application d’enzymes et de molécules bioactives, etc.

Au niveau international, elle a publié plusieurs articles scientifiques avec comité de lecture en tant que première auteure et a participé à plusieurs congrès en tant que conférencière. Elle occupe actuellement un poste d'enseignante-chercheuse au Cégep de Rivière-du-Loup et participe activement aux projets de recherche portant sur la biotransformation des matières résiduelles et le traitement des eaux.

Manon Croft

Manon Croft

M.Sc
Professionnelle de recherche

Madame Croft possède plus de 10 ans d’expérience dans les domaines de la microbiologie et de l’horticulture.

Elle a travaillé 8 ans chez Berger comme chargée de projets en recherche et développement. Engagée depuis janvier 2017 au Cégep de Rivière-du-Loup comme professionnelle de recherche, ses activités de recherche consistent à travailler sur des projets focalisés sur la biotransformation des matières résiduelles et sur l’optimisation des procédés régionaux. Ces activités impliquent la rédaction des demandes de subventions (CRSNG-ICC-SEP, RI, PART, etc.), la mise au point de protocoles d’analyses tout en assurant le bon contrôle de qualité ainsi que la formation et la supervision des étudiants stagiaires du cégep.

Elle participe aussi à la préparation et à la planification de laboratoires donnés aux étudiants dans les programmes de Techniques de biométhanisation et de compostage et Techniques de gestion des eaux.

Adresse courriel de madame Manon Croft disponible dans notre Bottin
418 862-6903, poste 2265

Manon Paré

Technicienne de laboratoire

Mme Paré possède au moins 19 ans d’expérience dans le domaine de traitement des eaux.

Elle a travaillé en tant que technicienne de laboratoire en chimie et en microbiologie, opératrice et coordonnatrice de sites de traitement des eaux usées. Elle a aussi travaillé comme responsable du contrôle qualité dans des entreprises privées spécialisées dans la valorisation des matières résiduelles. 

Cette expérience lui a permis d’acquérir l'expertise non seulement pour gérer des stations de traitement biologique des eaux usées, mais aussi pour développer des méthodes d’analyses et de maitriser la majorité des techniques analytiques de caractérisation physicochimiques des effluents.

Adresse courriel de madame Manon Paré disponible dans notre Bottin
418 862-6903, poste 2359

Simon Castonguay

Simon Castonguay

Technicien en chimie analytique

Monsieur Castonguay est diplômé du Cégep de Rimouski en 2001.

Depuis 2008, il est technicien en travaux pratiques au Cégep de Rivière-du-Loup au sein du Département des sciences, ainsi que pour les programmes techniques de Gestion des eaux et de Biométhanisation et de compostage.

Auparavant, il a acquis une expérience dans l’analyse des sols, des tissus végétaux et des eaux au laboratoire de l’entreprise Berger, en plus d’être responsable des analyses requises au contrôle de la qualité lors de la production de substrats à base de tourbe.

Plus récemment, il s’est joint à l’équipe de recherche du Cégep de Rivière-du-Loup où il a pour principale fonction de développer les méthodes analytiques, rédiger les protocoles expérimentaux et mettre en œuvre les procédures de contrôle de la qualité des analyses.

Adresse courriel de monsieur Simon Castonguay disponible dans notre Bottin
418 862-6903, poste 2331

François Bélanger

François Bélanger

Technicien de laboratoire

Monsieur Bélanger est détendeur d’un DEC en Technologie physique.

Il possède 5 ans d’expérience dans le domaine de traitement des eaux. Il a tout d’abord travaillé pendant trois ans chez Papiers White Birch division FF Soucy avant de se greffer à notre équipe en 2019 comme technicien de laboratoire.

Son intérêt et son désir d’apprendre et de s’impliquer dans les diverses activités de recherche nous ont permis de lui confier rapidement plus de responsabilités. En effet, il participe activement à plusieurs projets de recherche dans le domaine de traitement des eaux et de biométhanisation.

Avec l’acquisition de nouveaux méthaniseurs, il aura la chance d’approfondir ses connaissances dans ce domaine. François joue un rôle clé dans le développement de nouvelles méthodes en enzymologie et microbiologie.